Le rythme de vie moderne avec ses conflits fréquents, sa situation politique angoissante, ses changements répétés dans tous les domaines de la vie et l'augmentation du flux d'information, peut mettre une personne anxieuse dans un tel état de nervosité qu'il lui sera difficile voire impossible de faire face sans l'aide d'un thérapeute.

La crise d'angoisse se manifeste intensément, se développe rapidement et dure plusieurs minutes. De telles attaques, déclenchées par certaines situations, les psychothérapeutes les appellent des phobies qu'ils subdivisent selon la cause provocante. Par exemple l'impossibilité d'être dans un espace fermé s'appelle la claustrophobie, et la panique en présence d'un grand nombre des personnes l'agoraphobie.

Les psychothérapeutes divisent les états d'angoisse en deux types: paroxystique (les crises d'angoisse) et les états chroniques (un état d'anxiété constant). De tels phénomènes sont souvent accompagnés de symptômes que l'on peut associer aux maladies cardiovasculaires: vertiges, sentiment de faiblesse, fortes palpitations, douleurs cardiaques. Ils peuvent aussi entrainer une transpiration excessive et provoquer un essoufflement.

Si vous observez au moins trois ou quatre de ces symptômes, vous pouvez parler d'une crise d'angoisse.

Dans la psychothérapie des états d'angoisse la méthode classique utilisée lors du traitement est la psychothérapie cognitivo-comportementale, visant à éliminer les attaques de panique. Le thérapeute explique les raisons de l'apparition de ces troubles. Puis il enseigne au patient à surmonter ses propres peurs de façon autonome, en utilisant les techniques de méditation, de visualisation et de respiration appropriée. Avec l'aide d'un psychothérapeute, il est possible de se libérer du cercle vicieux qui mène aux attaques de panique.

Il existe également une thérapie corporelle qui corrige le niveau de peur et de panique. Dans ce cas, la formation sera tournée vers la relaxation et la détente.

L'hypnose ériksonienne, la technique la plus courante, vise à inspirer un sentiment de sécurité pour le patient.


Il est impossible de faire face seul à ses phobies. Aux premiers signes de crise d'angoisse et de frayeurs, il faut donc toujours se tourner vers un psychothérapeute qui diagnostiquera et déterminera le traitement approprié pour sortir de cet état.
Il est temps de rendre votre vie meilleure !
Prenez rendez-vous avec Yulia Blavier
Je vous aiderai avec joie
Made on
Tilda